Bienvenue aux plantes compagnes

Les plantes compagnes pour favoriser la productivité au jardin

La densité et la diversité des plantes sont en elles-mêmes un facteur de résilience et de fertilité de votre éco-système au jardin. Mais il est possible d’améliorer encore cette fertilité en plaçant judicieusement les plantes au jardin afin de créer des synergies intéressantes, et d’éviter les associations contre-productives.

Cependant, le nombre de combinaisons est rapidement assez grand et le choix peut devenir complexe. Pour nous aider à nous y retrouver, je vous propose un petit outil créé sur Excel. J’ai synthétisé dans un tableau les combinaisons favorables et défavorables trouvées sur le net.

Vous pouvez le télécharger ici au format Excel : plantes-compagnes.xls

ou, si Excel n’est pas installé sur votre ordinateur, l’ouvrir dans Google Docs à partir de ce lien : plantes-compagnes

Pour tirer le meilleur parti de l’outil, il suffit d’utiliser le filtre placé sur la première ligne du tableur.

  • O : signifie oui (association bénéfique)
  • N : signifie non (éviter de placer les plantes proximité l’une de l’autre)

Evidemment, vous êtes cordialement invités à faire toutes les modifications et ajouts pour adapter l’outil « à votre main ». Et toutes les bonnes idées sont les bienvenues. N’hésitez pas à commenter !

Voici les sites de référence sur lesquels j’ai recueilli ces information :

Petit récapitulatif de quelques plantes et associations bénéfiques au jardin

Nom Propriétés Place au jardin
Amaranthe Plante protectrice : évite les propagations de maladies et parasites d’un grand nombre de plantes Près des pommes de terre et oignons et disséminée le long des bordures extérieures pour agir comme brise-vue
Basilic Eloigne les mouches et moustiques
Renforce le goût des tomates
Près des tomates, aubergines, poivrons
Bourrache attire les pollinisateurs, Disséminée le long des bordures, en particulier auprès des légumes nécessitant une pollinisation par les insectes : courges et courgettes, melons, poivrons, choux, concombres…
Bourrache éloigne les vers des tomates, protège les fraisiers de la pourriture grise et éloigne les limaces. Tomates, fraisiers
Soucis répulsive pour de nombreux parasites comme la mouche blanche, le puceron ou les puces noires (altises) Disséminés le long des bordures, en particulier auprès des pommes de terre, tomates, haricots, choux, roquette
Oeillet d’Inde (ou tagètes) contrôle les nématodes, éloigne les pucerons, les altises Disséminés le long des bordures, en particulier près pommes de terre, tomates, haricots, choux
Carotte sécrète une substance favorisant la croissance des pois Planche de carottes à proximité des pois
Haricot éloigne les doryphores Planche de haricots à proximité des pommes de terre
Laitue détourne des autres plantes les limaces et les escargots qui mangeront en priorité les laitues Disséminer des laitues autour des planches de fraisiers, pois, tomates, butternut, potimarron, courgettes
Menthe éloigne les piérides du chou et les altises Près des tomates, choux
Poireau et oignon éloigne la mouche de la carotte Placer des poireaux et oignons dans la planche de carottes
Pomme de terre protège les haricots de la coccinelle mexicaine Planche de pommes de terre à proximité des haricots
Phacélie attire les pollinisateurs et les insectes auxiliaires dont les syrphes et les carabes Installée en culture intercalaire comme engrais vert
Disséminée le long des bordures, en particulier auprès des légumes nécessitant une pollinisation par les insectes : courges et courgettes, melons, poivrons, choux, concombres…
Capucines attirent les pucerons Réparties le long des bordures dans tout le jardin

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à commenter cet article pour partager l’information auprès d’autres permaculteurs !

Disposition des plantes au jardin

En tenant compte de ces informations, voici la disposition prévue pour les plantes dans mon jardin.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *