Créer une haie brise-vent

Le vent est aussi une source d’énergie gratuite, qui peut être captée et utilisée, pour produire de l’électricité grâce à une éolienne par exemple.

Mais dans le contexte du jardin Troyen, c’est un facteur limitant.

A Troyes, le vent peut être assez fort et souffler en rafales. Les vents dominants viennent du Sud-Ouest. Ils traversent le jardin de part en part . Le vent assèche le jardin et limite considérablement la pousse des plantes. Il est donc important de limiter ses effets.

Créer une haie brise-vent

Il existe deux types de haies brise-vent :

  • la haie brise-vent plantée : elle est composée d’arbres, arbustes, buissons de différentes tailles. Elle a l’avantage de grandir naturellement avec le temps et d’accroître progressivement son efficacité
  • la haie brise-vent construite à partir de matériaux, naturels de préférence. Son efficacité est immédiate. Elle peut également servir de support à des plantes grimpantes.

Dans le jardin Troyen, il était important d’agir. J’ai choisi de créer une haie brise-vent en recyclant des canisses que j’ai sciées en deux dans le sens de la longueur. En bambou, elles sont très solides.

Pour être efficace, une haie brise-vent doit agir comme un filtre : elle atténue la force du vent, mais ne le stoppe pas. C’est important pour ne pas créer de tourbillons avant et après la haie.

 

 

Ma haie brise-vent mesure 50 cms de hauteur et parcourra tout le côté Est du jardin.

C’est trop bas pour protéger efficacement le jardin, mais c’est la hauteur maximum autorisée. Alors, ce sera mieux que rien ! Dans l’avenir, elle pourra être complétée par des plantes.

Tout savoir sur les haies brise-vent

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *